Publié le

Un article dans Le Monde

À monstrograph, on n’est pas riche, on n’a donc pas les moyens de faire un service de presse, mais on signale la sortie de nos livres sur twitter, facebook et instagram, sur nos blogs et sites aussi, et parfois ça donne envie à des journalistes d’en savoir plus, donc on leur envoie un livre, papier, pdf ou epub. Parfois on peut compter sur des copains et des copines aussi qui nous disent “Hey tu devrais demander à Truc de tel journal, ça pourrait l’intéresser !”. On est minuscules, et nos livres sont atypiques et critiques, donc on sait qu’on n’aura jamais beaucoup de presse. Mais parfois un papier, ça fait du bien. C’est comme un petit hello chaleureux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *